On vous dit comment augmenter le pouvoir d’achat de vos salariés

Publié le
4/10/2022
Auteur
Thomas Dubois
Rejoins la communauté Kobi'News !
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

L’inflation, un mot banal qui fait grincer des dents tous les Français, poussant chacun d’entre eux à se priver pour (sur)vivre…

En effet, cette inflation qui est passée à 6,1 %, en juillet¹, met à mal la France. D’après 60 millions de consommateurs, ce sont 90€ qui sont dépensés en plus chaque mois par ménage, dû à l’augmentation du gaz, pétrole, blé, électricité etc.


Malgré l’augmentation des salaires par les entreprises, ce n’est pas suffisant, selon la DARES², l’indice du salaire mensuel de base (SMB) a augmenté de 3%, ce qui ne rattrape pas les 6 % de l’inflation.

Afin d’alléger les difficultés financières de ses salariés, vous trouverez dans cet article des solutions peuvent être mise en place dans le but d’augmenter leur pouvoir d’achat.


Ndlr : Pour une meilleure lecture, les aides sont regroupées en deux catégories, une pour les RH, une autre pour les CSE.

Comment augmenter le pouvoir d’achats des salariés en tant que RH ?

Homme qui travail à son bureau avec un document dans les mains

Encourager le covoiturage

Pour encourager le covoiturage en entreprise, le plus simple est d’expliquer les différents avantages de ce système. Si vos salariés ne sont pas convaincus, une plateforme de covoiturage peut être mise en place (organisation et gain de temps assuré).

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter cet article de Colibris.

Frais de transport

L’entreprise peut agir en participant aux frais de transport de ses salariés. Plusieurs solutions ; une indemnité kilométrique, un chèque carburant (jusqu’à 200€ par an) ou encore un forfait mobilité durable (jusqu’à 500€ par an) pour les salariés qui font du vélo ou du covoiturage.

Titres restaurant

Le titre restaurant est une solution améliorant le pouvoir d’achat des salariés exonérée de charges sociales. Cette dernière est plafonnée à 5,69 € par titre. L’employeur détermine librement le montant de la valeur libératoire des titres-restaurant qu’il octroie à ses collaborateurs.


Il n’existe aucune disposition légale concernant la valeur minimum ou maximum des titres. Astuce : Il existe des entreprises qui permettent d’avoir une carte titre restaurant et d’avoir une gestion simplifié tel que EndenRed ou encore Swile.

Intérieur de restaurant chic

Prime d’intéressement

L’intéressement correspond à une part des bénéfices réalisés par l’entreprise et reversée à ses salariés. Cette part est basée sur un pourcentage du bénéfice en fonction des performances de l’entreprise.

Il s’agit d’un dispositif d’épargne salariale lié aux résultats ou aux performances de l’entreprise. Toute entreprise peut mettre en place un dispositif d’intéressement, quelle que soit sa forme juridique, son nombre de salariés ou son domaine d’activité.


Voici les principaux dispositifs à mettre en place pour augmenter le pouvoir d’achat de vos salariés. Il en existe bien d’autres tels que : les primes exceptionnelles, le plan d’épargne entreprise(PEE), le plan d’épargne retraite entreprise collectif (PERCO)… Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter ce lien https://www.demarches.interieur.gouv.fr/professionnels/salaire-primes-avantages

CSE : Augmentez le pouvoir d’achat et rendez heureux vos équipes !

Appelé Comité d’Entreprise il y a quelque peu, le Comité Social et Economique (CSE) remplace les trois grande instances représentatives : délégué du personnel 5DP), comité d’entreprise (CE) et comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) dans les entreprises d’au moins 50 salariés.

Les missions du CSE ? Assurer l’expression collective des salariés en permettant la prise en compte permanente de leurs intérêts dans les décisions sur la gestion et évolution économique et financière de l’entreprise, organisation du travail, formation professionnelles et ainsi leur proposer des avantages.

Suite aux ordonnances Macron, il doit être mis en place dans les entreprises d’au moins 11 salariés depuis un an.

Exonération de charges

Le budget du CSE se divise en deux : un budget de fonctionnement, un budget dédié aux activités sociales et culturelles.

Ce budget d’avantages aux salariés permet d’instaurer diverses possibilités et ainsi d’augmenter le pouvoir d’achat des salariés , sans charges à condition de respecter la réglementation URSSAF.

Prenons cet exemple : Si le Comité Social et Économique décide d’allouer 100 euros de budget pour une activité de sport et de loisirs à ses 90 salariés, il devra prévoir un budget de 9 000 euros - ce qui correspond à zéros charges (100% exonéré de charges sociales).

Cependant, si ce dernier choisit de verser une prime nette de 100 euros par salarié, l’employeur devra compter les charges sociales associées et donc débourser en réalité 180 euros par salarié. En effet, ce type d’avantage est taxé et des charges sociales et patronales y sont imputées.

Le but des conditions URSSAF permettant l’exonération de charges sociales, est finalement de prendre soin des collaborateurs tout en augmentant le pouvoir d’achat. Ce type d’avantage en nature, contribue à leur équilibre de vie professionnelle et personnelle.

Plusieurs possibilités sont envisageables : dotation sport et loisirs, abonnement à la salle de sport avec remboursement sur facture, services à la demande comme Netflix, Deezer, services à la personne, etc.

Un avantage gagnant-gagnant

En plus d’augmenter le pouvoir d’achat de vos salariés et ainsi prendre soin d’eux, vous boostez leur productivité de 31% et vous renforcez votre marque employeur. Attirer et retenir les talents est un enjeu clé en ces temps de grande démission - Infographie “Les chiffres de la grande démission 2022”.

Démarquez-vous de la concurrence et mettez en place un système d’avantages salariés.

Petit bonus qui fait du bien : le sport en entreprise !

C’est bien connu, l’activité sportive est le meilleur remède de tous les maux physiques, mais surtout psychologiques ;

Il améliore la santé, réduit les maladies cardiovasculaires, le diabète, l’obésité, etc. Totalement exonéré de charges sociales, il permet également à l’employeur, de réduire ses coûts en maladie, turn-over, recrutement et tout autres problématiques liées.

Kobi

Chez Kobi, on encourage la pratique sportive des salariés et de leurs enfants, grâce à une application qui donne la possibilité aux entreprises d'offrir un budget sport à leurs salariés. En simple loisir ponctuel ou licence annuelle, c'est au salarié de choisir comment il souhaite dépenser sa cagnotte.

L’objectif est de permettre aux salariés de pratiquer du sport à moindre coût grâce à leur entreprise. Ça fonctionne comme un chèque-cadeau, mais pour du sport et loisirs permettant de financer des équipements ou une pratique sportive.

Pour en bénéficier dans son entreprise, rendez-vous sur notre offre entreprise.

N’attendez plus et bougez vos équipes !  Cet article vous aidera à encourager la pratique sportive.

C'est en parvenant à nos fins par l'effort, en étant prêt à faire le sacrifice de profits immédiats en faveur du bien-être d'autrui à long terme, que nous parviendrons au bonheur caractérisé par la paix et le contentement authentique. - 14e Dalaï Lama

Sources :

1:https://www.insee.fr/fr/statistiques/6483474

2:https://dares.travail-emploi.gouv.fr/

3:https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2022/08/05/rachat-de-rtt-une-mesure-qui-beneficiera-surtout-aux-cadres_6137272_4355770.html#:~:text=S'il%20accepte%2C%20l',7%20500%20euros%20par%20an

Optimisez votre budget RH : calculez vos bénéfices via notre simulateur d'impact

Le sport en entreprise vous permet d’agir sur votre taux d’absentéisme, votre turnover et augmente la productivité de vos équipes. Kobi agit sur vos indicateurs de performance RH.