QVCT
8 min

Réduire turnover et stress en boostant sa marque employeur en banque et assurance

Publié le
7/5/2024
Auteur
Thomas Dubois
Rejoins la communauté Kobi'News !
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Réduire le turnover, améliorer la marque employeur et réduire le stress dans les métiers de la banque et de l'assurance

C’est pas un scoop, le secteur de la banque et de l'assurance sont confrontés à un double défi de recrutement et de fidélisation des talents. Avec un taux de turnover qui avoisine les 20 % en 2022, les banques et assurances ne savent plus sur quels pieds danser. Pour relever ces défis, les banques et les assureurs doivent prendre des mesures pour rendre leurs métiers plus attractifs et pour améliorer leur marque employeur. Ils doivent également mettre en place des actions pour réduire le stress des collaborateurs.

Ce turnover et ce stress ne sont bon ni pour les nerfs et ni pour la productivité. Alors, comment remédier à ce problème ? Accroche-toi bien, on a quelques idées !

Le turnover

Le turnover, un mot qui fait peur pour quelque chose de simple. Imagine, tu dégote le job de tes rêves et tu pars avant même la fin de ta période d’essai. C’est ce qu’on appelle le turnover, grand jeu des chaises musicales dans le secteur de la banque et de l’assurance. En effet, il peut avoir un impact négatif sur les entreprises, car il entraîne des coûts de recrutement, de formation et de perte de productivité. Rien de bien sympa.

La marque employeur

La marque employeur est l'image qu'une entreprise donne d'elle-même en tant qu'employeur. Une bonne image employeur est importante pour attirer et fidéliser les talents. Imagine, une banque avec une réputation où les employés ressemblent à des zombies déprimés ? Les candidats vont juste fuir. Logique.

Dans le secteur de la banque et de l'assurance, les entreprises doivent faire face à une concurrence accrue pour attirer les meilleurs talents. Une marque employeur forte est donc essentielle pour se démarquer de la concurrence.

Le stress

Ah, le stress, le compagnon inséparable de la banque et de l'assurance. Pressions importantes, horaires de travail, objectifs à atteindre et la concurrence qui te regarde du coin de l’oeil, difficile de rester zen.Le stress peut avoir un impact négatif sur la santé et le bien-être des employés, c’est pas que dans la tête, ça peut aussi se lire sur les chiffres et la satisfaction au travail.

stress en banque réduit grâce à Kobi

Comment réduire le turnover, améliorer la marque employeur et réduire le stress ?

C’est simple ! Pour que le monde de la banque et de l’assurance ressemblent moins à une jungle, il existe des mesures que les entreprises peuvent prendre pour réduire le turnover, améliorer la marque employeur et réduire le stress dans les métiers de la banque et de l'assurance. On en liste quelques-unes dans cet article.

Réduire le turnover

Pour réduire le turnover, les entreprises doivent s'efforcer de créer un environnement de travail positif et stimulant pour leurs employés. Elles doivent également offrir des opportunités de développement et de progression de carrière à leurs employés.

Voici quelques mesures concrètes que les entreprises peuvent prendre pour réduire le turnover :

  • Offrir des salaires et des avantages sociaux compétitifs : un gros salaire ça aide à faire rester
  • Offrir des opportunités de développement et de progression de carrière : qui aime stagner à la même place pendant des années ?
  • Créer un environnement de travail positif et stimulant : la banque, c’est pas séduisant, autant rendre ça agréable à vivre.
  • Recruter des employés qui correspondent à la culture de l'entreprise : vous êtes une équipe, autant recruter quelqu’un qui partage vos valeurs, tant qu’à faire.

Le turnover est un indicateur qui mesure le taux de rotation des effectifs d'une entreprise. Il est calculé en divisant le nombre de départs par le nombre de salariés présents à un instant donné.

Dans le secteur de la banque et de l'assurance, le taux de turnover est généralement plus élevé que dans d'autres secteurs. En 2022, il s'élevait à 20 %, ce qui est supérieur à la moyenne nationale, qui est de 17 %.

Ce taux élevé de turnover est dû à plusieurs facteurs, notamment :

  • Les exigences du métier : le métier de conseiller clientèle est souvent perçu comme stressant et peu valorisant. Les conseillers sont soumis à des objectifs ambitieux, ils doivent gérer un flux important de clients et ils sont souvent confrontés à des situations difficiles.
  • La concurrence accrue : le secteur de la banque et de l'assurance est un secteur concurrentiel, qui attire de nombreux talents. Les banques doivent donc faire face à une concurrence accrue pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments.
  • La digitalisation : la digitalisation du secteur de la banque et de l'assurance a un impact sur les métiers de conseiller clientèle. Les conseillers sont de plus en plus amenés à travailler à distance et à utiliser des outils digitaux. Cette évolution peut être source de stress et de frustration pour certains conseillers.

Les conséquences du turnover

Le turnover a des conséquences importantes pour les banques et les assureurs, notamment :

  • Des coûts de recrutement et de formation élevés : le recrutement et la formation de nouveaux collaborateurs sont coûteux pour les banques et les assureurs.
  • Une perte de productivité : le turnover entraîne une perte de productivité, car les nouvelles recrues ont besoin d'un temps d'adaptation pour être productives.
  • Une baisse de la satisfaction client : il peut avoir un impact négatif sur la satisfaction client, car les clients doivent s'habituer à de nouveaux conseillers.

Comment réduire le turnover ?

Pour réduire le turnover, les banques et les assureurs doivent prendre des mesures pour rendre leurs métiers plus attractifs. Ils peuvent notamment :

  • Revaloriser le métier : les banques et les assureurs peuvent augmenter les salaires des conseillers et leur proposer des avantages sociaux plus attractifs. Ils peuvent également mettre en place des programmes de reconnaissance et de valorisation du travail des conseillers.
  • Développer les compétences des conseillers : les banques et les assureurs peuvent proposer des formations et des opportunités de développement de carrière aux conseillers. Ils peuvent également créer un environnement de travail propice à l'apprentissage et à la progression professionnelle.
  • Moderniser la culture d'entreprise : les banques et les assureurs peuvent développer une culture d'entreprise plus moderne et inclusive, qui valorise les compétences relationnelles et la capacité à travailler en équipe.

Développer sa marque employeur

Futur banquier ou assureur de l'extrême, faut qu'on cause de la marque employeur. Si tu veux pas être relégué au rayon des employeurs ringards, faut bosser sur ton image. Dans la banque et l'assurance, c'est un peu comme avoir un compte sur les réseaux sociaux : t'as intérêt à avoir des trucs intéressants à montrer si tu veux des followers. Découvre ici en quoi ton image employeur est importante.

Pour accroître leur marque employeur, les banques et les assureurs doivent mettre en place des actions pour :

Communiquer sur les atouts de leur entreprise

Imagine, une banque ou une assurance qui offre des avantages de dingue, tels que les salaires élevés, des avantages sociaux, des opportunités de développement de carrière, mais personne ne le sait. C’est comme crier dans le désert, personne t’entends. Vous devez communiquer sur vos avantages ! Il faut utiliser différents canaux, tels que le site web, les réseaux sociaux, ou encore les événements de recrutement.

Par exemple, une banque pourrait mettre en avant sur son site web la diversité de ses métiers, les opportunités de développement de carrière qu'elle offre, ou encore les avantages sociaux qu'elle propose. Elle pourrait organiser des événements de recrutement attractifs, tels que des job datings ou des conférences.

valorisation des employés grâce à kobi

Valoriser le travail des conseillers

Un super-héros sans cape, t’as déjà vus ? Non. Autant ne pas priver tes employés de la reconnaissance qu’ils méritent.  Les banques et les assureurs doivent mettre en place des programmes de reconnaissance et de valorisation du travail des conseillers. Ces programmes peuvent prendre différentes formes, telles que des primes, des promotions, des formations, ou encore des événements de reconnaissance.

Par exemple, une banque pourrait mettre en place un programme de primes pour récompenser les conseillers qui atteignent leurs objectifs. Elle pourrait également mettre en place un programme de promotion interne pour permettre aux conseillers de progresser dans leur carrière.

Créer un environnement de travail attractif

Les banques et les assureurs doivent créer un environnement de travail attractif pour leurs collaborateurs. Cet environnement doit être propice à la performance, mais aussi au bien-être des collaborateurs.

Une banque pourrait mettre en place des horaires flexibles, des espaces de travail collaboratifs, ou encore des activités sociales et culturelles.

Conseils concrets pour les banques et les assureurs

Voici quelques conseils concrets que les banques et les assureurs peuvent mettre en place pour améliorer leur marque employeur :

  • Mettez en place une communication claire et cohérente sur votre marque employeur. Votre communication doit être visible sur tous les canaux, et elle doit être cohérente avec les valeurs et les pratiques de votre entreprise.
  • Faites participer vos collaborateurs à la construction de votre marque employeur. Vos collaborateurs sont les mieux placés pour parler de leur expérience au sein de votre entreprise.
  • Écoutez vos clients. Ce que vos clients pensent de votre entreprise peut avoir un impact sur la perception des candidats.

Le sport comme vecteur de rétention grâce à Kobi

Intégrer des activités sportives au quotidien professionnel n'est pas simplement une question de bien-être physique, c'est aussi un puissant levier pour améliorer les indicateurs de performance RH. Des études ont démontré que les entreprises mettant en place des initiatives sportives, telles que celles proposées par Kobi, observent une fidélisation des employés jusqu'à 9 fois supérieure et un taux d'absentéisme réduit de 6 fois.

Conclusion

En favorisant une culture d'entreprise axée sur le sport et le bien-être, Kobi contribue non seulement à renforcer la cohésion d'équipe mais offre également des bénéfices concrets en termes de rétention du personnel. Une équipe active est une équipe fidèle, prête à relever les défis et à s'épanouir au sein de l'entreprise, contribuant ainsi à la création d'un environnement professionnel propice à la croissance et à la réussite. Avec Kobi, le sport devient un outil stratégique pour retenir les talents et bâtir une équipe engagée.

Optimisez votre budget RH : calculez vos bénéfices via notre simulateur d'impact

Le sport en entreprise vous permet d’agir sur votre taux d’absentéisme, votre turnover et augmente la productivité de vos équipes. Kobi agit sur vos indicateurs de performance RH.